Warning: mysqli_query(): MySQL server has gone away in /home/clients/28b3dc0aa492a7bdc0a9bb657dbe074b/ouacom/wp-includes/wp-db.php on line 1924

Warning: mysqli_query(): Error reading result set's header in /home/clients/28b3dc0aa492a7bdc0a9bb657dbe074b/ouacom/wp-includes/wp-db.php on line 1924

Warning: mysqli_query(): MySQL server has gone away in /home/clients/28b3dc0aa492a7bdc0a9bb657dbe074b/ouacom/wp-includes/wp-db.php on line 1924

Warning: mysqli_query(): Error reading result set's header in /home/clients/28b3dc0aa492a7bdc0a9bb657dbe074b/ouacom/wp-includes/wp-db.php on line 1924

Les négociations sur le projet HARMONY (harmonisation des accords entre ex-Airbus Group et Airbus SAS) se sont terminées le 19 juin. Pour FO, le compte n’y est pas !

Attachés à défendre TOUS les salariés, nous ne pouvons pas accepter qu’une partie d’entre eux, les non cadres, soient les grands oubliés du projet d’accord.

Les non cadres non forfaités d’ex-Airbus Group (jusqu’à 305 points inclus) devront travailler 1h45 de plus par semaine : 36h -> 37h45. Certes cela leur donnera droit à 10 jours de RTT mais aujourd’hui avec l’horaire variable, ils peuvent déjà cumuler ces jours (et même jusqu’à 12 jours par an). Ils ne tirent donc aucun bénéfice de cette mesure.

Pour couvrir ce changement d’horaire, on leur propose une prime « one shot » de 800€ : ce n’est pas suffisant. Nous aurions voulu qu’ils bénéficient d’une augmentation de salaire correspondant aux 1h45 travaillées supplémentaires, soit environ 150€ par mois. Seuls 105 salariés sont concernés, l’effort nous paraissait tout à fait faisable par la Direction.

Le projet d’accord prévoit également la suppression du statut de forfaité (335 points inclus et plus) => tous les non cadres actuellement non forfaités sont pénalisés :

          – Ceux d’ex-Airbus Group car jusqu’à présent le passage de 305 à 335 points se traduisait par le paiement de 2 Heures Supplémentaires (HS)
          – Ceux d’Airbus-SAS car jusqu’à présent cela se traduisait par le paiement de 0,5 HS.

Les non cadres forfaités d’ex-Airbus Group (335 points inclus et plus) n’y trouvent pas leur compte eux non plus, puisqu’en passant aux conditions Airbus SAS ils auraient pu avoir une augmentation de salaire comprise entre 200€ et 300€ par mois (tout comme les non forfaités d’ailleurs).

-Dans les équipes où travaillent à la fois des non cadres ex-Airbus Group et Airbus SAS, la Direction propose de rattraper les salaires des ex-Airbus Group (29 personnes identifiées) en grande partie au travers des politiques salariales de 2019 et 2020 :

          – Cela entraine une iniquité de traitement entre les non cadres d’ex-Airbus Group
          – Cela va ponctionner le budget des Airbus SAS de ces équipes-là qui verront ainsi leur salaire stagner au cours des 2 prochaines années

-Enfin, la gestion des heures supplémentaires des non cadres sera un système totalement illisible et difficilement gérable pour les managers puisqu’elles se déclencheront au-delà de 37h45 pour les ex-Airbus Group et au-delà de 39h ou 39h30 pour les Airbus SAS…

Par ailleurs, dans de nombreux secteurs, les salariés font très régulièrement plus de 37h45 du fait de la charge de travail. Or, des heures supplémentaires ont par définition un caractère exceptionnel donc elles ne seront pas systématiquement déclenchées par le manager : les salariés y perdront.

Le projet d’accord comporte malgré tout quelques avancées, comme la disparition des plages fixes de présence pour les non cadres (9h30-11h30 et 14h30-16h30), mais elles ne sont pas de nature à compenser les points faibles évoqués ci-dessus.

-Quant aux cadres, peu de changements les concernent. Ce sont globalement les règles actuelles d’Airbus SAS qui s’appliqueront, même si là encore nous aurions préféré que certains éléments plus favorables dont disposaient les ex-Airbus Group soient appliqués.

FO Airbus SAS démontre depuis des années sa capacité à dialoguer, négocier et signer des accords quand ceux-ci apportent un plus aux salariés.
Sur ce projet nous déplorons le manque d’ambition de la Direction, alors qu’il y avait là une belle occasion de donner tout son sens au célèbre “We are ONE”, en tirant vers le haut les ex-Airbus Group et assurer ainsi leur parfaite intégration dans le nouvel Airbus SAS.

Pin It on Pinterest

Share This