Compte-rendu du CSE Airbus SAS du 10 avril 2020 (FR/EN)

Avr 14, 2020 | Actualités, Actus AISC | 0 commentaires

Le CSE d’Airbus SAS s’est réuni la semaine dernière, voici ce qu’il faut retenir.

-Tout d’abord, la Direction a rappelé que cette crise sanitaire mondiale s’accompagnait dans notre secteur d’une crise économique sans précédent. Ses conséquences restent incertaines mais seront sans aucun doute dramatiques pour de nombreux acteurs du secteur (compagnies aériennes).

-80 % de la flotte Airbus est clouée au sol.

-Suite à un conseil d’administration exceptionnel, Airbus a décidé de baisser les cadences de 30-35 % environ pour le 2è semestre de l’année 2020 :

  • A320 : 60 à 40
  • A330 : 3,5 à 2
  • A350 : 9,4 à 6

Cela donne de la visibilité à toute notre supply chain (sous-traitants, fournisseurs, partenaires) et va leur permettre de s’organiser en conséquence.

-La chaîne A321XLR à Toulouse est suspendue pour un temps indéterminé, la Direction souhaitant pour l’heure préserver au maximum le cash. Voir le tract FO d’aujourd’hui en cliquant ICI pour connaître notre position.

-La reprise progressive reste soumise à la garantie totale de la sécurité sanitaire du personnel.

-L’accord signé par FO il y a 2 semaines permet de gérer la situation dans les prochaines semaines : 2 semaines de congés/repos imposées + chômage partiel si besoin. D’ailleurs, à court terme, les secteurs d’atelier qui ne reprendront pas leur activité, mais aussi des populations « cols blancs » qui n’auront pas une charge de travail suffisante (au-delà du secteur production), devront passer en chômage partiel (pour rappel : 92% du salaire net).

-En parallèle, une étude d’impact est réalisée au sein d’Airbus, fonction par fonction et site par site, afin de déterminer les mesures additionnelles qu’il faudra prendre, les projets qui seront stoppés, etc… Cela inclut les activités sous-traitées.

-Un premier retour de cette étude est attendu la semaine prochaine, le 21 avril.

-Enfin, la Direction a tenu à souligner la qualité du dialogue social, élément clé en période de crise.

*********************************************************************************

A CSE (« Comité Social et Economique ») took place last week, here’s what to remember.

-First of all, the Management recalled that this global health crisis is accompanied in our sector by an unprecedented economic crisis. Its consequences remain uncertain but will be for sure dramatic for many players (airlines).

-80% of the Airbus fleet is grounded.

-Following an exceptional board of directors, Airbus has decided to cut production rates by around 30-35% for the second half of 2020:

  • A320: 60 to 40
  • A330: 3.5 to 2
  • A350: 9.4 to 6

This gives visibility to our entire supply chain (subcontractors, suppliers, partners) and will allow them to organize themselves accordingly.

-The A321XLR FAL in Toulouse is suspended for an indefinite period, the Management wishing for the time being to preserve the cash as much as possible. See today’s FO leaflet by clicking HERE to know our position on this topic.

-Progressive recovery remains subject to the total guarantee of the health security of the personnel.

-The agreement signed by FO 2 weeks ago makes it possible to manage the situation in the coming weeks: 2 weeks of compulsory leave / rest + partial unemployment if necessary. Moreover, in the short term, the FAL sectors which will not resume their activity, but also the “white collar” populations who do not have enough workload (beyond the FAL sector), will have to go into partial unemployment « chômage partiel » (as a reminder: 92% of net salary).

-At the same time, an impact study is carried out within Airbus, function by function and site by site, in order to determine the additional measures that will have to be taken, the projects that will be stopped, etc. This includes activities subcontracted.
A first return of this study is expected next week, April 21st.

-Finally, the Management emphasized the quality of social dialogue, a key element in times of crisis.