Il y a quelques semaines, nous avons initié une enquête auprès des employés d’Airbus SAS concernant « l’utilisation du service e-billetterie » déployé en septembre 2016. Vous avez été nombreux à participer.

Les réponses sont assez partagées entre ceux qui ont su s’approprier les nouvelles technologies et les autres… mais pas que : la digitalisation apporte des solutions nouvelles mais les besoins des salariés ne trouvent pas toujours de réponses satisfaisantes …

A ce jour, et avec les moyens disponibles de la nouvelle plateforme (KALIDEA), l’achat d’un billet est perçu ni plus simple ni plus rapide.

Pour certains, l’offre est jugée suffisante et plus complète mais elle est considérée moins attractive géographiquement (lieu des évènements) et/ou financièrement (remise fournisseur faible) du fait de la gestion directe du prestataire avec ses fournisseurs.

Les délais de réception des billets sont jugés plus longs qu’avant, pas toujours garantis et difficiles à réceptionner lorsque les horaires de la poste sont incompatibles.

L’accès au placement dans les salles de spectacle ou dans les stades est devenu plus difficile (peu de plans disponibles, peu de garantie de places accolées, placement moins bon que d’autres sites). L’utilisation des chèques cadeaux est devenue moins pratique dans sa mise à disposition et son utilisation.

Sur le site on trouve de nombreuses informations mais il est parfois difficile de trouver ce que l’on cherche. Malgré les efforts du personnel de l’AISC et de la commission Billetterie pour communiquer quelques astuces et rappels de bon usage de la plateforme KALIDEA, une personne sur deux trouve que l’utilisation de l’outil « e-billetterie » n’est pas assez intuitive et qu’elle ne répond pas à tous ses besoins.

Suivant le matériel utilisé (PC, tablette, smartphone…), l’accès au site et le bon déroulement des étapes peut être défaillant. Les mots-clé utilisés sont jugés non adaptés pour faire des recherches rapides et efficaces.

Toutefois, on note que l’offre d’aujourd’hui est jugée intéressante lorsqu’elle est disponible en solution « dématérialisée ». Dans les autres cas, l’utilisateur doit suivre un process plus long et plus difficile pour obtenir son billet dans les temps.

Suite à ces retours, nous encourageons le prestataire à étudier des  solutions nouvelles pour améliorer l’utilisation de la plateforme et à revoir ses fournisseurs pour nous offrir un meilleur service : prix, placement, e-billet généralisé, etc…

Pin It on Pinterest

Share This