Application du CET fin de carrière : FO maintient la pression sur la Direction d’Airbus

Après un courrier adressé au Directeur des Relations Sociales le 21 novembre par Jean-Marc Escourrou, Secrétaire Syndical FO Airbus SAS, c’est aujourd’hui FO Airbus Group qui revient sur le sujet…

Cliquez sur le lien suivant tract FO contestation des modalités d’application accord CET

 

Share this Post!

Article écrit par : René L.

René L.

4 Commentaires
  1. Cathy JARRY-PIOLET 29 novembre 2017 at 16 h 47 min - Reply

    Bonjour,
    N’étant pas très au fait de ces accords, pouvez-vous nous expliquer dans quel cas un salarié ne pourra pas utiliser les jours places sur le Compte Fin de Carrière. Dans mon cas, j’espérais pouvoir utiliser ces jours afin de prolonger d’une année mon maintien en activité (virtuelle) afin de pouvoir obtenir une retraite à taux plein.
    D’avance merci.

    • Christophe
      Christophe 30 novembre 2017 at 13 h 26 min - Reply

      Bonjour Catherine,
      C’est un sujet un peu technique qui mérite en effet plus d’explications.
      Un salarié ne pourra pas utiliser ses jours de CET “fin de carrière” au-delà de la date de sa retraite à taux plein. On entend par là la retraite à taux plein vis-à-vis des régimes de retraites complémentaires AGIRC et ARRCO, c’est-à-dire 1 an après le taux plein du régime général (pour rappel, si un salarié part à l’âge du taux plein au sens du régime général, alors sa retraite complémentaire est amputée de 10% pendant 3 ans. Partir 1 an après la date du taux plein du régime général annule cette décôte).
      Passée cette date, donc, il est impossible de prendre le CET “fin de carrière” en temps. Les jours CET restants seront payés mais sans abondement de 33%.
      J’espère que ça clarifie le point.

      • Cathy JARRY-PIOLET 30 novembre 2017 at 14 h 00 min - Reply

        Bonjour Christophe,
        Merci pour ton retour bien que çà ne soit toujours pas tout à fait limpide pour moi..
        Cela veut-il dire que l’on peut utiliser les jours du CET “fin de carriere ” pour couvrir l’année supplémentaire que l’on doit faire pour ne pas avoir la retraite complémentaire amputée de 10 % pendant 3 ans ? dans ce cas, il serait possible de partir physiquement à l’age du taux plein (regime general) et faire l’année supplémentaire en congés grace aux jours du CET fin de carriere ?
        En revanche, si on voulait utiliser les jours du CET fin de carriere au dela de l’année supplémentaire, alors dans ce cas, on ne peut que se les faire payer et sans abondement.
        Ai-je bien compris ?

        • Christophe
          Christophe 1 décembre 2017 at 13 h 56 min - Reply

          Bonjour Catherine,
          Oui, c’est tout à fait ça, ta compréhension est la bonne.

Envoyer un Commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*

Contactez nous

N'hésitez pas à nous contacter ou à passer nous voir.

Local Syndical : B43, Blagnac

+33 5 61 93 48 55

syndicat.fo@airbus.com

Feedback rapide