LES COUACS DE GEMINI

Suite à l’accord relatif au projet Gemini, et la mise en place du plan social associé, la Direction s’était engagée à être transparente avec les partenaires sociaux.

Le processus est assez clair. Le salarié appartenant à une fonction ciblée a reçu une lettre nominative mentionnant que sa fonction et son poste faisaient partie de la cible Gemini. Or, il s’est avéré qu’il y a eu quelques “trous dans la raquette” lors de cet envoi…

Ensuite, le salarié doit prendre rendez-vous avec le Mobility Corner pour établir un dossier. Certaines personnes ayant reçu la lettre se sont vues répondre par leur RH que leur département n’était pas éligible et que le Dossier Unique Employé (DUE) n’était pas validé. Il faut donc attendre ou chercher une personne ciblée pour appliquer une substitution.

Autre couac : l’outil de simulation pour les gens partant dans le cadre d’un DCAA (retraite anticipée) comportait quelques bugs non négligeables, sur le calcul de la prime notamment. Des dossiers ont été refusés car ils étaient erronés.

Un bon point est à souligner tout de même : les salariés reçoivent un document explicitant le processus global avec les conditions d’éligibilité, le statut de l’employé, les droits et conditions financières.

Concernant l’avancement du plan social, nous pensions que la commission de suivi permettrait d’avoir des indicateurs précis sur le nombre de dossiers traités et validés par secteur. A ce jour il n’en est rien…

De même, à partir du moment où les personnes concernées ont complété leur dossier au Mobility Corner, c’est le trou noir : aucune nouvelle, aucun suivi du statut de leur dossier. Seuls quelques heureux élus sont informés. Mais quid des autres ? Aucune transparence, aucune réponse à leurs attentes.

FO a demandé à la Direction de donner l’avancement du plan Gemini aux partenaires sociaux, par fonction, lors des commissions d’avancement mensuelle.

FO demande en parallèle, que les gens qui sont en attente reçoivent un statut sur leur situation personnelle, en précisant notamment s’ils ont une chance ou non d’être pris en compte dans les différents dispositifs.

FO demande enfin une attention particulière pour le personnel de Suresnes dont la situation est difficile. Certains salariés se retrouvent sans manager ou HRBP !

N’hésitez à nous contacter pour nous faire part de votre expérience.

FO est à votre écoute !

Share this Post!

Article écrit par : René MARTY

René MARTY

0 Commentaire

Envoyer un Commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*

Contactez nous

N'hésitez pas à nous contacter ou à passer nous voir.

Local Syndical : B43, Blagnac

+33 5 61 93 48 55

syndicat.fo@airbus.com

Feedback rapide