GEMINI ou LA CHRONIQUE D’UNE FIN ANNONCEE…

Depuis 2012, Airbus ne cesse de mettre en œuvre de nouvelles stratégies pour rester un groupe concurrentiel sur le marché aérospatial. Au travers de diverses manœuvres d’intégration, de fusion et d’optimisation de son image Corporate, l’entreprise déploie de nombreux projets afin d’optimiser sa production mais surtout son rendement financier.

Jusque-là, l’idée d’une transition vers une entreprise plus moderne pouvait être perçue comme légitime auprès des salariés d’Airbus.

Aujourd’hui, les choses s’accélèrent : la pression financière prendrait-elle le dessus ?

GEMINI est le sujet qui préoccupe actuellement la majorité des salariés, même ceux qui ne sont pas directement concernés. La direction, comme débordée par l’enchainement des restructurations, des suppressions de postes et des relocalisations, reste muette ou presque surtout sur le site de Suresnes ! Il va sans dire que sans communication officielle claire et pédagogique, les bruits de couloir et autres extrapolations vont bon train !

Ce silence anxiogène laisse planer sur les équipes un sentiment d’abandon et d’incertitude inacceptable.

Si l’on se penche sur les indicateurs des Risques Psycho-Sociaux liés à GEMINI, il est très préjudiciable pour Airbus de constater que tous les voyants sont au rouge. Le manque de clarté est générateur de stress.

  • Pourquoi un tel mutisme ?

  • Est-ce ainsi que la direction compte mener à bien ce changement ?

  • Est-ce normal de mettre en œuvre de telles réorganisations sans avoir de nouveaux produits en développement pour pérenniser l’avenir de notre industrie ?

  • Où sont passés la stabilité et l’avenir du groupe ? Et de ses salariés ?

  • Mais peut-être qu’il est trop délicat d’expliquer clairement à des salariés engagés et productifs que la « scène » qui est en train de se jouer dans les « hautes sphères » n’est qu’une pure manœuvre financière ?

Il faut arrêter de prendre les acteurs majeurs et engagés de cette entreprise, les salariés, pour des moutons !

FO ne cautionne pas ce genre de traitement pour les salariés du groupe et restera toujours au plus près d’eux pour les soutenir et les informer au mieux de ce qui se trame en coulisses.

FO alerte la direction sur l’inquiétude réelle des salariés d’AIRBUS. Nous ne pouvons et ne devons pas rester inertes devant le risque de souffrance et de désengagement de ceux qui font vivre Airbus.

FO rappelle qu’il ne peut pas y avoir de changement sans l’engagement de TOUS et la considération de CHACUN sinon c’est la fin programmée d’une belle aventure…

Ne restez plus seul, contactez-nous : équipe FO

Share this Post!

Article écrit par : Christel

Christel

1 Commentaire
  1. Cathy Jarry-Piolet 21 avril 2017 at 9 h 06 min - Reply

    Bonjour Christel,
    Je confirme le malaise ressenti par les personnes. Je fais partie d’une division touchée par GEMINI. Nous n’avons aucune communication sur la façon dont nous serons reorganises à compter de juillet 2017. Nous sommes dans le noir complet et c’est très anxiogène. Notre Mgr direct ne semble pas avoir plus d’information (à moins qu’il cache bien son jeu) et ne peut répondre à aucune question/interrogation. Nous avons été regroupé “virtuellement” avec l’équipe anciennement Airbus Group restée pour la plupart et pour l’instant à Munich. Eux non plus, n’ont aucune information sur leur avenir ….. Une collègue de Munich me disait qu’ils ressentaient cela comme une sorte de harcèlement moral. Un autre collègue à Suresnes a appris la suppression de son poste au travers d’un tract syndical, son Management ne le lui avait pas dit clairement……
    Il n’est pas nécessaire de publier mon commentaire mais je voulais juste témoigner et confirmer ce qui est exprimé dans ton article.
    Bien cordialement,
    Cathy

Envoyer un Commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*

Contactez nous

N'hésitez pas à nous contacter ou à passer nous voir.

Local Syndical : B43, Blagnac

+33 5 61 93 48 55

syndicat.fo@airbus.com

Feedback rapide